MANOWAR, Warriors Of The World

MANOWAR
Warriors Of The World
2002
Etats-Unis
Heavy metal

 

01. Call To Arms
02. Fight For Freedom
03. Nessun Dorma
04. Valhalla
05. Swords In The Wind
06. An American Trilogy
07. The March
08. Warriors Of The World United
09. Hand Of Doom
10. House Of Death
11. Fight Until We Die

Ah Manowar ! La quintessence du heavy metal macho et bourré de testostérones, j’adore ! Pour moi, comme pour beaucoup d’autres, c’est un groupe culte. D’ailleurs, tout est résumé dans cette formule quelque peu mégalo mais si vrai : THE OTHER BANDS PLAY, MANOWAR KILL ! Et les Kings of Metal confirment cette assertion avec Warriors Of The World, leur avant-dernier album studio qui fut mon cadeau du bac (c’est vous dire la charge symbolique qu’il a pour moi !). Cet album est sans doute leur meilleur avec Kings Of Metal (le bien nommé !), puisqu’il n’y a rien à jeter. Bien que je sois fan du groupe, je n’aime pas tous leurs morceaux, mais là je les aime tous. De plus, il est très varié. Les Kings (comme souvent) ne se contentent pas de faire du heavy metal brut et sans concessions, ils diversifient efficacement leurs compositions. Ainsi, on y trouve des ballades, comme la très hymnique « Fight For Freedom », dédiée aux victimes des attentats du 11 septembre 2001, ou la douce « An American Trilogy ». On y trouve aussi des incursions dans la musique classique avec l’instrumental « The March », écrit en hommage à Richard Wagner ou la magnifique reprise de « Nessun Dorma » de Puccini, où Eric Adams, le chanteur, nous montre une fois de plus l’étendue de ses capacités vocales. Le reste de l’album est plus classique pour un disque de heavy. Les 3 derniers morceaux du CD sont plus rapides et plus énergiques (ils doivent déménager en concert, surtout à 130 décibels !) ; je les ai moins aimés, mais ils sont tout de même très sympas pour s’exploser la tête. J’ai préféré les autres comme « Call To Arms » qui ouvre l’album, « Swords In The Wind » ou « Warriors Of The World United », extrêmement entraînants et dont les refrains sont superbement accrocheurs. Cet album nous démontre que Manowar est toujours un aussi bon groupe, qui n’a rien perdu de son talent et de sa puissance légendaires.

Laisser un commentaire