L’HISTOIRE en photographie

Aujourd’hui je voudrai vous faire partager une émotion. Peut-être me trompe-je (:-p) mais si une personne parvient à la ressentir, je n’aurai pas écris pour rien.

Cette émotion est intimement liée à la photographie et au lien qu’elle créée avec notre savoir. Lorsque vous regardez un cliché, celui-ci peut rentrer en connexion avec votre savoir cognitif, mémoriel ou encore votre mémoire sensorielle  et alors ?

Alors tout ce que vous avez pu apprendre de manière abstraite devient d’un coup d’un seul plus réel. Vous matérialisez une abstraction, une construction mentale. Et pour ce que ça vaut c’est un moyen d’aborder l’histoire qui me passionne.

Rappelons que la photographie n’a guère plus que 150 ans d’existence. Son perfectionnement pris des décennies et quand bien même le procédé fut au point, son usage ne s’est démocratisé qu’au cours du XXème siècle.

Dans l’esprit de chacun, la représentation des événements est capitale. Notre cerveau mémorise ce que nous percevons pour en créer une représentation virtuelle dont nous ferons appel au besoin. Sans représentation le savoir est volatile, impalpable, irréel. Sans véritable support, c’est l’oubli qui guette.

Par  exemple, il est pour tous évident de se représenter ce que fut la seconde guerre mondiale et la Shoa, chacun peu à loisir  voir des photos, des vidéos ou s’entretenir tout simplement avec des contemporains de ces événements ( ou encore l’apprendre à l’école ) mais prenons un fait plus ancien, prenons l’ethnocide amérindien, moins 33 millions d’amérindiens entre 1500 et aujourd’hui. Les chiffres font peur et pourtant si je vous avez demander d’évoquer un fait de ce genre, peu l’auraient instinctivement mentionné car notre nous manquons d’accroches, d’images  mentales.

J’espère que vous avez saisi les aboutissants. Lorsque je trouve des photos ou autres représentations d’un événement historique ( oui nous ne sommes certes pas tous passionné par cela) voilà l’émotion que je ressens. Quelque chose devient  réel.

Au grand dam de mes confrère de Musid, la série de photographies suivante contient des éléments peu flatteur pour l’humanité mais c’est la pure vérité.

Cliquez ici pour voir la galerie American civil war

du site du photographe Mike Lynaugh (http://www.mikelynaugh.com/)

Laisser un commentaire