ANTONY AND THE JOHNSONS, I Am A Bird Now

antony-and-the-johnsons_i-am-a-bird-now

 

 

 

 

 

 

 

ANTONY AND THE JOHNSONS

I Am A Bird Now
2005
Etats-Unis
Dark cabaret

01. Hope There’s Someone
02. My Lady Story
03. For Today I Am A Bouy
04. Man Is The Baby
05. You Are My Sister
06. What Can I Do
07. Fistful Of Love
08. Spiralling
09. Free At Last
10. Bird Gerhl

Album révélation de l’année 2005, il le fut pour moi aussi. Ce groupe new-yorkais atypique est d’ores et déjà culte. Il est mené par Antony Hegarty, personnage haut en couleurs qui, après être né anglais et s’être fourvoyé dans la scène musicale californienne, décida de partir sur les traces de ses idoles de l’underground new-yorkais des années 1960. Il devient acteur expérimental drag queen (tout un programme !) au début des années 1990, avant de s’impliquer dans une musique intimiste, délicate et traitant de thèmes récurrents comme le transgendérisme. Car Antony clame haut et fort son ambiguïté, son androgynie assumée, voire plus que ça. I Am A Bird Now est une complainte sur le désespoir et la difficulté de s’assumer, sur la peur d’être abandonné ou méprisé pour ce qu’on est. Cet album retrouve totalement l’esprit de la Factory (ce n’est pas un hasard si l’égérie warholienne Candy Darling illustre la pochette, et si Lou Reed chante sur « Fistful Of Love »). D’autres invités de marque sont présents sur le disque, notamment Boy George, idole de jeunesse d’Antony, qui livre avec ce dernier un duo d’une beauté quasi inexprimable sur le morceau « You Are My Sister ». Tout l’album repose sur la voix unique d’Antony ; une voix difficile à catégoriser tant elle se sépare des autres. Elle a un côté théâtral, très androgyne et qui permet de porter les textes avec une force dramatique tout simplement stupéfiante. L’album est de bout en bout guidé par la volonté d’émouvoir l’auditeur. Accompagné au piano, Antony livre avec les Johnsons (les Popauls en français) une musique sincère, sombre, mais très poétique, parfois teintée de gospel comme sur « My Lady Story » ou « For Today I Am A Bouy ». Outre « You Are My Sister », je retiendrais en particulier la chanson d’ouverture, « Hope There’s Someone » et surtout « Bird Gerhl » qui clôture cet album de perfection émotionnelle.

Laisser un commentaire